ARCHÉOLOGIE CHRÉTIENNE DE CARTHAGE (IV)

CATHÉDRALE CATHOLIQUE DE CARTHAGENA La basilique de Carthagena, située près des ports et du forum (en effet le quartier s’appelait à l’époque «carthagenna») faisait partie du paysage monumental urbain dans lequel ont évolué les chrétiens de Carthage depuis la fin du Ve siècle jusqu’à la conquête arabe. Ce qui rend sa …

Continuer à lire

ARCHÉOLOGIE CHRÉTIENNE DE CARTHAGE (III)

LES THERMES D’ANTONIN LE QUARTIER DE DERMECH   Schéma de situation des monuments chrétiens dans le parc des Thermes d’Antonin à Carthage (Quartier de Dermech). Eglise 1 : Basilique byzantine. Eglise 2 : Eglise de Dermech II. Eglise 3 : Basilique de Marina. Eglise 4 : Kardo XIII, basilique ? Détruite par les fouilles de …

Continuer à lire

ARCHÉOLOGIE CHRÉTIENNE DE CARTHAGE (II)

Édifices Chrétiens dans la Carthage Chrétienne Suivant la coutume de l’époque, les chrétiens se sont constitués en corporation, et l’Eglise possédait au IIIe siècle des lieux de réunions et des sépultures. Il faut rappeler qu’à Carthage, comme dans la plupart des villes antiques, plusieurs églises chrétiennes ont cohabité presque constamment: catholiques …

Continuer à lire

ARCHÉOLOGIE CHRÉTIENNE DE CARTHAGE (I)

  Carthage occupe une place importante dans l’histoire de l’archéologie chrétienne, derrière Rome et Constantinople. Elle doit cette place à son passé de capitale régionale de l’Afrique, à la célébrité que lui valent dans l’histoire de l’Eglise, les luttes donatistes et les écrits de Saint Augustin, mais aussi à l’action …

Continuer à lire

LES HÉRÉSIES ET LES SCHISMES A CARTHAGE

De bonne heure, l’Afrique chrétienne connut les hérésies. Elles arrivaient en Afrique par les ports de la Méditerranée et surtout par Carthage. Elles se rattachaient toutes de près ou de loin à une hérésie orientale appelée le gnosticisme qui mêlait aux vérités chrétiennes des théories philosophiques aventureuses et certaines doctrines …

Continuer à lire

ACTES DES MARTYRES DE PERPÉTUE ET FÉLICITE

Les exemples de foi de nos pères, qui attestent la grâce de Dieu et édifient les hommes, ont soigneusement été consignés par écrit. Leur lecture, qui évoque ces hauts faits, rend gloire à Dieu et réconforte l’homme. Pourquoi ne pas noter également les exemples nouveaux qui présentent les mêmes avantages ? …

Continuer à lire

LE MARTYRE, UNE SPIRITUALITE DE NOS JOURS

1 Introduction La situation dans laquelle nous vivons aujourd’hui nous invite à réfléchir sur le martyre, comme une spiritualité de nos jours. L’histoire chrétienne des martyrs, aux yeux des baptisés d’aujourd’hui, est pleine d’exemples et de leçons. Ces hommes et ces femmes, qui ont volontairement, librement, donné leur vie pour …

Continuer à lire

ACTE DE MARTYR DE SAINT CYPRIEN

Sous le quatrième consulat de Valérien et le troisième de Gallien, trois jours avant les Calendes de septembre (30 août), à Carthage, dans la salle d’audience, le proconsul Paternus dit à l’évêque Cyprien : « Nos très saints empereurs Valérien et Gallien ont daigné me faire savoir par courrier que ceux qui …

Continuer à lire

Les Martyrs Scillitains

NOTICE Le 17 juillet 180, à Carthage, devant le tribunal du proconsul d’Afrique Saturninus, étaient traduits douze chrétiens, sept, hommes et cinq femmes, qu’on venait d’arrêter dans la petite ville de Scillium, en Proconsulaire. Après un interrogatoire, où un certain Speratus joua le rôle principal, mais où tous refusèrent de …

Continuer à lire

« SANGUIS MARTYRUM, SEMEN CHRISTIANORUM »

LES PERSÉCUTIONS ET LES MARTYRS EN TUNISIE Dès la fin du Ier siècle, il existait un conflit entre les chrétiens et l’empire romain. Tertullien nous relate que: « Chaque jour, des chrétiens comparaissaient devant les tribunaux. La cause ne trainait pas en longueur ; accusés, ils ne se défendaient pas ; interrogés, ils avouaient ; condamnés, …

Continuer à lire

Resumée de l’histoire chretienne en Afrique du Nord

Carthage Phénicienne – Punique et Romaine La cité de Carthage, selon la tradition, fut fondée par Didon (également dénommée Élyssa) en 814 av. J.-C., soit une soixantaine d’années avant sa rivale, Rome, qui finira par la surpasser. Sur la colline de Byrsa, Didon adoratrice de Baal et de Tanit, découpa une …

Continuer à lire