LES MOSAIQUES FUNERAIRES CHRETIENNES DE L’ESPAGNE ET LA TUNISIE », Colloque sur l’Afrique antique à l’Università Complutense de Madrid, 4 – 8 avril 2022.

Schéma de présentation de la mosaïque funéraire

– Historique de l’étude de la mosaïque funéraire chrétienne en Tunisie et en Espagne

– Description et typologie

– Distribution géographique et chronologie: Tunisie et Espagne

– Le phénomène de la mosaïque funéraire chrétienne dans la méditerranée

– Les symboles et la spiritualité funéraire

– La vie ecclésiastique et profane dans la mosaïque funéraire

– Conclusion

Thèse: La mosaïque funéraire paléochrétienne constitue une originalité de l’Afrique du Nord, particulièrement de la Tunisie. Il existe quelques exemplaires en Algérie (à peu près une centaine), en Italie (surtout en Sardaigne 44 mosaïques) et en Espagne (33 mosaïques), mais le point de départ de cette innovation est toujours la Tunisie avec plus de 700mosaïques funéraires. Mais comment cette mode africaine a contagié le monde de la méditerranée ? Selon les études de Quattrocchi cette tradition s’est exportée au-delà des frontières de l’Afrique du Nord, atteignant la péninsule italique, les deux plus grandes îles de la Méditerranée et la péninsule ibérique. En dehors de l’Afrique, les premières attestations débutent vers le IVème siècle, avec les mosaïques des îles Baléares et de la Sardaigne. On peut imaginer que la Sardaigne servait de pont pour les marchands, qui, avec les produits de première nécessité vendaient sans doute aussi les modèles de mosaïques qui seraient ensuite utilisés par les artisans locaux. Donc après un premier contact avec la Sardaigne et, plus tard, dans les îles Baléares, les modèles de mosaïques parvenaient à la voisine région de la Tarraconensis. Pourquoi cette tradition ne prospéra pas en Espagne ? Il est difficile de le déterminer mais on peut penser à plusieurs raisons : le ralentissement de la christianisation en Espagne aux premiers siècles; Le nombre de martyrs n’étaient pas très élevé; La construction tardive des basiliques funéraires; la préférence pour  d’autres formes d’ensevelissement; la constitution du royaume des Wisigoths (Vème siècle); une technique importée, coûteuse et qui demandait une certaine maitrise.

TELECHARGER LE TEXTE SUR LE LIEN SUIVANT

https://www.academia.edu/76997233/2022_P_Silvio_MORENO_LES_MOSAIQUES_FUNERAIRES_CHRETIENNES_DE_LESPAGNE_ET_LA_TUNISIE_Colloque_sur_lAfrique_antique_%C3%A0_lUniversit%C3%A0_Complutense_de_Madrid_4_8_avril_2022

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.